APPRENDRE A ÉDUQUER SANS CRIER : 7 ASTUCES MAGIQUES

apprendre à éduquer

7 ASTUCES POUR APPRENDRE A ÉDUQUER SANS CRIER

Apprendre à Éduquer sans crier _ le rêve de tous parents et même enfants. Crier à en perdre haleine, une activité bien plus que physique mais qui malheureusement devient quotidienne. A fortiori, le foyer s’y habitue mais ne l’apprécie guère. Selon certaines situations, il nous parait plus simple d’hurler à distance que d’agir à proximité. Et si les nerfs lâchent, cela se clos par des cris aux oreilles du bambin et au pire par une fessée qui bien trop souvent non-méritée.

A ce moment-là, la situation s’est arrangée mais de façon éphémère. L’acte en soi a été contrôlé et stoppé dans l’incompréhension des deux parties mais non-corrigé. Et cette histoire ne cessera de se répéter dans votre quotidien.

Il existe plusieurs façons  d’éviter des situations de crises et conflictuelles.

Apprendre à éduquer sans crier un réel bienfait

Apprendre à éduquer sans crier vous révélera bien des bienfaits. Vous n’êtes pas entrain de crier sur un automobiliste en plein embouteillage ou un ami agaçant mais sur votre enfant qui à coup sûr a dû faire quelque chose qui a vous a déplu. Avec l’habitude, la majorité des parents pensent que crier est sans conséquence et inoffensif, vu que tout le monde le fait. Malheureusement hurler n’est pas seulement un mauvais moment à passer ,mais cela rabaisse l’enfant et détériore le lien parent-enfant.

Crier perd de son efficacité avec le temps. Un enfant qui se fait engueuler régulièrement commencera à vous mettre à l’écart. Il constitue également un autre problème, car il n’apprend pas aux enfants à mieux gérer leur comportement. Si un enfant se fait sermonner pour avoir frappé son frère, il ne saura pas comment résoudre les problèmes pacifiquement.

Pourquoi apprendre à éduquer sans crier ?

Si les cris ont pris une trop grande place dans votre éducation , examinez en les raisons. Si cela est plus présent lorsque vous êtes en colère, ou fatigué ? A ce moment-là faites en sorte de mieux gérer votre colère au sein de votre foyer. De ce fait , il devient primordial d’apprendre à éduquer sans crier. En effet, il y’a différentes façons de se canaliser et se calmer. Ainsi vous apprendrez par la même occasion à votre enfant de gérer ses émotions et changer ses état d’âme. Si vous sentez que la colère prend le dessus , isolez-vous le temps de vous calmer.

Si vous criez car votre enfant n’écoute pas après plusieurs demandes. Il suffit de changer la manière et cela , en instaurant d’autre stratégies sans élever la voix.

Bien trop souvent, les parents hurlent des menaces sans suites qu’ils n’ont jamais l’intention de poursuivre et cela n’aide pas, mais plutôt aggrave le cheminement de correction du comportement négatif de votre enfant.

Apprendre à éduquer sans crier avec des règles claires

éduquer sans crier

Un foyer fondé sur des règles est un foyer où les risques conflictuelles peuvent être minimes. Ainsi, si vous souhaitez apprendre à éduquer sans crier, pensez à établir une liste affichée, visible et lisible par vos enfants. N’hésitez pas à y mettre des images est des couleurs pour la rendre agréable à regarder. Lors de la constitution de ce règlement, veillez à ce que vos enfants soient présents et participent à toute ses étapes.

Bien sur à chaque règlement ses sanctions, qu’il faut appliquer dans l’immédiat. Résistez face à l’envie de crier ou sermonner, mais agissez rapidement. Rappelez-lui que ce règlement a été édifié en sa présence et pour le bien-être du foyer.

Prenez le temps d’avertir des sanctions encourues à l’avance. Usez des temps morts , retirez les privilèges, ou d’autre conséquences logiques pour aider votre enfant à assimiler les conséquences de ses actes.

Par exemple :  » Si tu ne ranges pas ta chambres pas d’histoires du soir. » A ce moment-là votre enfant devra faire son choix . En espérant le bon ….

Déterminez des conséquences les plus pertinentes pour votre enfant. Et sachez que certaines sanctions fonctionnent pour un enfant mais pas forcément pour un autre.

Restez positif pour arranger les comportements négatifs

Même si il doit comprendre que tout mauvais comportement nécessite une sanction vous pouvez également lui proposer des finalités positives tels que des récompenses. Ne lésinez pas sur les félicitations lors des bons comportements et renforcez positivement toute amélioration venant de sa part.

Par exemple:

« OH! mais je vois que tu as bien fais rangé ta chambre, j’apprécie beaucoup cela et je t’en remercie. Tu peux avoir ton histoire du soir. »

Suivez votre enfant assidûment lors de cette transition , avec des têtes à têtes riches en conversation pour le motiver dans ce chemin. Si les problèmes de comportement de votre enfant persistent utiliser des systèmes de récompenses ( tableau , boite à jetons ….) ces systèmes peuvent se révéler très efficaces pour certains enfants pour réussir à apprendre à éduquer sans crier.

Apprendre à éduquer sans crier par l’avertissement

Crier sur son enfant peut amener à une lutte de pouvoir et pousser l’enfant à adopter un comportement provocateur. Un avertissement exprimé clairement, responsabilise votre enfant et l’engage dans une réflexion. Ainsi pour pour apprendre à éduquer sans crier, Avertissez en restant calme montrera à l’enfant un sérieux du parent face à ses responsabilité. Donc au lieu de crier_avertissez clairement et calmement des conséquences encourues si il n’écoute pas .

Par exemple :  » Si tu ne ramasses pas tes affaires , pas de jeux après le dîner . »

apprendre à éduquerApprendre à éduquer : Stop à l’harcèlement passons à l’action

Évitez de constamment harceler, avertir et menacer votre enfant. Agissez moralement et logiquement pour apprendre à éduquer sans crier. Appliquez la conséquence attendue de façon continu pour montrer à votre enfant que vous appliquez ce que vous dites. Une discipline constante est la clé d’un changement de comportement de votre enfant. Punissez comme vous lui avez promis et vous verrez que votre enfant y réfléchira à deux fois avant d’enfreindre une règle pour une prochaine fois. Cela aura plus d’impact que des hurlements…

Renforcez votre lien avec votre enfant.

Faites en sorte que ce quotidien disciplinaire n’ai pas d’impact sur votre relation avec votre enfant. Essayez de passez le plus de temps possible avec lui , exprimez lui incessamment votre amour , ne lésinez pas dans la tendresse et les cajoleries. Organisez des discussions parents-enfants pour renforcer votre lien et ainsi l’inviter à s’exprimer et extérioriser ses ressenties. Cela ne fera qu’accroître son respect à votre égard et il fera plus attention à son comportement dans le but de vous satisfaire. Vous hurlerez moins et discuterez de plus en plus.

Voici quelques gestes à adopter pour éduquer sans crier :
  • Arrêtez le !  Lors du comportement non apprécié , saisissez votre enfant calmement et parlez-lui. Exprimez-lui votre mécontentement.
  • Inspirez-expirez! Si vous sentez la colère monter et l’envie d’hurler monter, Prenez une grande inspiration et expirez lentement de façon à ce que vous puissiez vous calmer et agir avec réflexion.
  • Prenez le temps de comprendre le comportement adopté par votre enfant, il se peut que la compréhension prenne place sur la colère.
  • Déterminez la cause du comportement :  votre enfant peut être dans la méconnaissance d’alternatives. A vous de lui en proposer.

Pour apprendre à éduquer sans crier, Tentez d’appliquer tous les conseils cités précédemment pour éduquer sans crier . Mais avant tout veillez à offrir un environnement sain à votre enfant. La qualité de son sommeil et de son alimentation jouent sur son comportement. Apportez-lui un environnement sain pour influencer positivement son attitude et diminuer les cris de papa et maman.

 

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )